Mariage partie 2 : le Save the Date

Il y avait un an hier que nous confirmions nos vœux de mariage. Quel meilleur moment pour commencer à replonger avec vous dans la préparation de cette journée magique ? Plutôt que de vous montrer en vrac des photos du jour J, j’ai envie de vous emmener dans un voyage qui retracera sa création.

Le lieu de la cérémonie

Commençons donc par le commencement. A partir de notre retour en France en 2010 nous avons commencé à parler de ce mariage en pointillé. Le thème de la déco s’est assez rapidement imposé comme une évidence : ce serait l’automne ! Nous adorons cette saison. Les magnifiques automnes japonais y sont sûrement pour quelque chose… Le premier mariage ayant eu lieu en mars on s’est dits qu’on ferait le suivant en septembre, 6 mois après et en automne donc. Au fur et à mesure on a affiné ce thème en une sorte de forêt d’automne un peu étrange et magique. M. Robots était enthousiaste en théorie mais complètement stressé à l’idée d’organiser un truc pareil, ça a trainé… Et en juin 2011 l’une de mes meilleures amie s’est mariée, c’était une cérémonie laïque pleine d’émotion, et ça a été mon déclic : « je veux ce mariage et je le veux maintenant, comme je le conçois aujourd’hui, pas comme je le concevrais dans 5 ou 10 ans ». M. Robots n’a pas eu d’autre choix que d’affronter son stress, on s’est lancés ! Du coup le sort a fait qu’on s’est remariés en mars, pour cause de dispos de témoin vivant aux US et de dispos et prix des salles. Les gens ont été surpris de notre thème du coup (« L’automne au printemps ?! »), mais on ne voyait pas pourquoi on aurait du y renoncer sous prétexte que ça n’était pas la saison courante. ^^

Automne au Japon

Afin de réduire les coûts (raison officielle) et parce que c’était plus fun (ma raison officieuse ^_^ ) on a décidé de faire autant de choses que possible par nous-même, dont la papeterie. Je ne suis pas designer, mais j’ai toujours aimé le dessin, ça a été l’occasion de renouer avec. J’ai découvert les Save the Date via les blogs spécialisés et adoré le concept d’envoyer un joli message pour avertir du mariage plutôt qu’un simple mail ou un coup de fil. Une fois la salle (une jolie ferme) réservée, je me suis mise au travail. J’ai pas mal hésité sur l’angle d’attaque : nous représenter dessus ou pas, quoi mettre en avant de nos goûts, vies, personnalités, passe-temps… Il fallait aussi que ça soit dans les limites de ce que j’étais capable de faire. Début septembre j’ai eu un début d’inspiration pour un design, j’ai fait un croquis que j’ai montré à mon chéri, qui a aimé. Notre forêt étant un peu magique, elle a aussi des coquillages (en références aux origines maritimes de M. Robots).

Premier croquis

Ce premier jet comptait trop d’êtres vivants. C’était des références à des choses qu’on aime, mais au final ça parasitait un peu le message en faisant trop mélange d’éléments de pop-culture et donc moins personnel. On a décidé de l’alléger en ne gardant que les éléments de décor, plus neutres et qui poseraient bien l’ambiance à laquelle on voulait aboutir. A partir de ça j’ai travaillé au vrai dessin.

Version papier

Une fois la base de mon dessin fait au crayon sur papier je l’ai scanné pour le coloriser sur ordinateur. Vu qu’on a tous les deux fait de l’informatique ça nous paraissait logique de tout envoyer par e-mail (sauf pour les grands-parents). J’ai un peu galéré parce que je suis loin de maîtriser le dessin par ordinateur, mais j’ai fini par m’en sortir et obtenir quelque chose qui nous plaisait, même si pas parfait. Et vous pouvez voir que j’ai finalement gardé un petit Totoro blanc qui ajoutait un petit plus discret. Ca contribuait à donner de la vie sans trop parasiter. C’est rigolo, certains connaissaient et ont reconnu, d’autres sans connaître ont deviné un esprit/une créature de la forêt, et d’autres encore l’ont pris pour un lapin. :)

Version numérique sans text

Ensuite il a fallut trouver le texte. Au début quand on travaillait sur le mariage j’y pensais vraiment comme notre événement, quelque chose qui concernait notre couple et qu’on allait concevoir à deux, il ne m’était pas trop venu à l’idée d’inclure nos parents plus que ça. Mais j’ai peu à peu réalisé que c’était un gros événement pour eux aussi. Certains avaient envie d’aider, de prendre une part active à la chose. Du coup j’ai révisé mon approche, et on a cherché un moyen pour qu’ils se sentent inclus et puissent participer s’ils le voulaient, et ça passait aussi par les textes, même si je n’avais pas envie d’un texte trop classique (« M. et Mme machin sont heureux d’annoncer le mariage de leurs enfants » sonnait un peu à côté de la plaque par rapport à qui nous sommes et ce qu’était ce mariage). Je crois que le fait que ce soit un deuxième mariage dans une situation peu commune et qu’on soit plus vieux que la première fois nous a aussi donné l’envie d’être nous-même et donné plus de liberté et d’imagination. J’avais proposé d’ajouter des beaux livres dans la déco, parce que c’est chouette, qu’on aime les livres et que ça a un côté conte de fée un peu magique qui collait avec notre foret étrange. Comme en plus la mère de mon chéri et ma grand-mère sont/ont été bibliothécaires, il m’est venu un jour l’idée de formuler ça comme une sortie de livre. M. Robot a trouvé ça chouette, de même que la majorité de ceux à qui ont a demandé leur avis avant l’envoi. Ce qui nous a donné au final le texte suivant (j’ai changé les infos personnelles pour la version en ligne, bien entendu. En revanche je l’ai fait avant de trouver le surnom de « M. Robots » pour ma moitié, ç’aurait fait mieux que « son chéri »):

Version finale

Et voilà pour la naissance de notre Save the Date complètement personnel, qui a reçu un accueil plutôt enthousiaste. Et qui finalement a façonné ensuite le reste de la papeterie, que vous découvrirez plus tard. La prochaine fois je commence à vous parler de ma tenue ! :)


Comments

Mariage partie 2 : le Save the Date — 8 commentaires

  1. Ahahah faudrait vraiment que tu sois super nulle en dessin pour que ce soit un lapin !! XD Un esprit de la forêt c’est plus crédible, même si on ne connaît pas Totoro. :)
    Je t’ai envoyé un SMS dimanche, mais j’ai eu l’accusé-réception hier qui ma disait « gros fail dans ta face » à peu près. :( Je veux récupérer un smartphone. T_T
    Bisous

    • Ha ha, en même temps y’a des gens qui pensent plus facilement à une créature « normale » terre à terre qu’à un esprit de la forêt.
      Désolée pour le sms perdu, et merci pour l’intention de sms du coup ! ^^
      Bisous !!

  2. C’est super joli, bravo !
    Du coup je me demandais quel logiciel avais tu utilisé pour coloriser ton dessin ?
    Ca fait longtemps que j’ai mis le dessin de côté, mais tu me donnes l’envie de m’y remettre !

    • Merci beaucoup ! ^^
      J’utilise Gimp pour tout ce qui est dessin. Le gros avantage c’est que contrairement à Photoshop c’est gratuit. J’ai eu un peu de mal à le prendre en main au départ mais il suffit de se lancer dedans pour de bon (en plus ça reste quand même assez basique ce que je fais…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 6 = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>