Mariage partie 2 : tenue, inspirations et tissus

Merci beaucoup pour vos retours enthousiastes sur ma tenue de mariage ! Vos commentaires positifs me touchent beaucoup. ^__^ C’est chouette quand un projet dans lequel on a mis beaucoup de soi est également apprécié par les autres.

Maintenant que le mystère a été levé, revenons un peu en arrière pour reprendre sa conception. Je vais essayer de vous faire ça en une série de posts pas trop longs découpés par thématique et que j’espère poster à de courts intervalles. Nous en étions restés à ma décision de faire du sur-mesure. Vous avez vu mes croquis préparatoires dans mon dernier article. Les robes de mariées écossaises que j’avais vues m’avaient donné envie d’une tenue faite de plusieurs couches et d’avoir de l’écossais (ou un tissu à carreaux) dans ma tenue, mais vous serez peut-être surpris d’apprendre que c’est cette photo qui a été plus spécialement à l’origine de ma silhouette (photo trouvée sur Pinterest, source Flickr mais impossible à retrouver) :

Pas vraiment mariage n’est-ce pas ? ;) Et pourtant quand je l’ai vue il y a eu un déclic et c’est elle qui m’a lancée sur ma tenue. Ca se voit particulièrement bien sur le croquis de gauche ci-dessous, qui est la première recherche que j’ai faite. Le deuxième s’en éloigne un peu plus. Je m’étais aperçue que finalement je n’étais pas si fan des tous petits « tabliers » sur le devant sur les jupes à tournure, je préfère quand c’est un peu plus long.

Sur ces croquis le haut qu’elle porte a a été remplacé par un combo corset sous poitrine + haut en dentelle un peu dans cet esprit là (photo trouvée sur Pinterest venant de Tumblr) :

M. Robots aime bien ce genre de col montant à l’ancienne et j’aime le côté délicat de la dentelle et l’apparence que ça a avec les petits boutons dans le dos. Au final il n’a pas été inclut dans la tenue faute de temps, mais ça a participé à la création donc j’en parle quand même. ;p

Niveau style et influences c’est donc parti des robes écossaises pour évoluer vers quelque chose d’inspiré de l’ère victorienne et de la Belle époque (jupe avec sur-jupe et bouillonnés, haut à col montant en dentelle…), du steampunk (qui est lui-même une mode moderne inspirée de l’ère victorienne) avec un soupçon de gothique. J’ai collecté pas mal de photos de vêtements steampunks ou historiques pendant la phase de conception. S’y sont ajoutés d’autres inspirations diverses et variées de styles ou détails que j’aime, le tout modernisé et à ma sauce parce que je ne voulais pas de l’historique, juste quelque chose de personnel (et que je suis quand même une fille de la fin du XXème siècle même si j’aime le rétro).

Une autre photo qui m’a fait beaucoup d’effet est celle-ci :

Il s’agit d’un projet collaboratif d’Urban Threads (créateurs de motifs de broderie machine et main non classiques que je vous recommande chaudement, ils ont des designs géniaux !). La conception était déjà assez avancée quand j’ai découvert cette robe, via un article sur le blog de Burda Style. Quand je l’ai vue je me suis dit : « C’est ça ! Ca colle complètement à ma tenue ! ». Bon en fait vous constaterez que les deux ne sont pas si proches, c’est plutôt l’esprit et la palette générale qui me parlaient. L’élan créatif et la personnalité derrière cette robe collaient totalement à ce que je voulais exprimer. Et bizarrement dans les créations d’Urban Threads on retrouve beaucoup de steampunk. Quelle coïncidence…

Une fois le style et les pièces décidées, il a fallu choisir une palette et des tissus. Dur, dur. Je suis assez éclectique, et cela est reflété dans les couleurs que je porte. Ceci dit on avait choisi un thème pour la déco, dont vous avez eu un aperçu ici, donc je me suis dit que ça serait mieux si ma tenue ne détonnait pas niveau couleurs. On a donc décidé de partir sur une palette automnale. J’ai collecté pas mal de photos automnales, soit récupérées sur le net, soit prises moi-même. C’est super riche en couleurs l’automne ! :) La corsetière voyait bien un camaïeu de marrons, mais je trouvait ça un peu tristoune et restrictif. J’ai voulu y ajouter du vert (c’est chouette le vert). Ces photos illustrent bien ce que je voulais finalement comme palette (la deuxième est moche car prise en voiture mais il y avait les bonnes couleurs) :

L’étape suivante a été de trouver des tissus dans ces tons. La corsetière a sorti a mis à ma disposition les tissus qu’elle avait qui pouvaient correspondre, et on a cherché de jolies associations sur la base de ce qui me plaisait. En parallèle il a fallu partir en quête d’un tissu écossais ou à carreaux. Vous avez déjà cherché un écossais qui ne soit pas rouge et vert genre Noël (je n’ai rien contre, j’aime beaucoup en temps normal, mais pas pour mon mariage) ou sombre ? Ben en France je vous souhaite bon courage ! Et pourtant on était en hiver quand j’ai cherché ça, je ne pensais pas que ça serait si dur à trouver. Je vous passe les détails, mais ça a pris du temps, j’ai fait plein de boutiques et j’ai investi dans pas mal d’échantillons en ligne (venus de France, d’Ecosse – j’ai passé un temps fou sur les catalogues en ligne de tartan – et des Etats-Unis). J’ai filtré une première fois tout ça et on a comparé ce qui restait avec les échantillons de ses tissus unis.

Au final c’est aux US chez Fabric.com que j’ai trouvé mon bonheur : un coton à carreaux dans une tonalité verte. J’ai beaucoup hésité avec le même en bordeaux, orange et vert, que je trouvais plus chouette en soi et pour le rouge de l’automne, mais finalement le vert à gagné. L’impression d’ensemble avec les autres tissus me semblait mieux. Nous sommes donc arrivées aux tissus suivants : dégradé de marrons en soie et cuir pour le corset, coton à carreaux vert et orange pour le haut et tissus verts pour la jupe.

Voilà ! Au prochain épisode je vous parle du corset… Et vous savez quoi ? Aujourd’hui ça fait 2 ans que cette tenue a été portée pour le grand jour. :)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× sept = 49

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>