Aventure en pointillés

Tout a commencé par la jolie invitation de Marie Savart, une illustratrice dont j’aime bien le travail et que je suis sur Instagram :

(désolée je n’ai pas réussi à afficher l’image avec le code proposé par Instagram donc je fais une bonne vieille capture avec un lien vers son post…)

Elle a proposé des dessins à colorier pour Pâques, avec l’idée de les décorer de pois en peinture au coton-tige, notamment le gros oeuf. Bon alors je sais, ça n’est pas super écolo, il faudra trouver une variante au coton tige. Mais je me suis dit que c’était une très chouette idée d’activité, que c’était poétique, que ça permettrait de se mettre dans l’ambiance de Pâques et qu’en plus ça serait top pour la petite miss pas encore scolarisée.

Jeudi j’ai proposé les lapins tous doux en coloriage libre sur une journée où ils étaient gardés par leur père. Vendredi matin j’étais de garde, je leur imprime un oeuf à chacun puis sous leurs yeux intrigués je sors gouache (des tubes, nous n’avons que ça pour le moment), palette, cotons-tiges et verre d’eau et je leur explique le principe de l’activité. Entre temps ma fille avait décidé que finalement elle ne voulait pas colorier son lapin et que c’était à moi de le faire. J’ai donc décidé de les accompagner dans l’activité en ajoutant des pois en fond pour la demoiselle en tutu, avant de la colorier au crayon pour conserver sa douceur.

Coloriage lapine en tutu sur fond de poisEt je me suis plutôt bien amusée à faire ça ! Travailler au coton-tige a un côté très ludique et assez marrant et relaxant. Bon et puis je suis assez fan de pois en général, ça doit aider. Une fois mon dessin terminé, mes enfants étant toujours lancés dans leur tâche, je me suis finalement imprimé un oeuf pour moi aussi et je suis partie à le remplir de pois. Une fois l’oeuf lui-même décoré, son noeud faisait tout vide en blanc. Je n’avais pas envie de le colorier au feutre ou au crayon en mode remplissage, mais j’avais tout de même envie qu’il se différencie réellement de l’oeuf. Je suis d’abord partie à y mettre quelques pois d’une couleur que je n’avais pas utilisé dans ce coloriage. Et puis sur un coup de tête j’ai tenté d’y ajouter des pois plus petits, de différentes tailles et répartis plus densément. J’ai adoré le résultat ! Ca m’évoque certains tissus fleuris un peu vintage.

Coloriage oeuf de pâques à poisEnsuite j’ai dû partir avancer le repas, et j’ai laissé ma fille en mode surveillance relâchée. Elle était tellement concentrée sur sa création que je n’ai pas eu le coeur à l’interrompre. Sauf que ma fille étant ma fille, à un moment donné elle n’a rien trouvé de mieux à faire que de se servir toute seule de la gouache, et de quasiment vider le tube de vert en en mettant dans tous les godets que nous avions utilisés jusque là (un par couleur au départ) ! Nous avions donc beaucoup de vert sur les bras qui allait sécher… -_- Une fois le repas sous contrôle j’ai tenté d’en sauver une partie en l’utilisant pour des dessins, à compléter éventuellement plus tard (parce que bon, j’ai du mal à improviser  un dessin sans idée préalable en 10 minutes moi). Le motif du noeud m’avait tellement plus et m’évoquait tellement du tissu que j’ai décidé de suivre l’idée jusqu’au bout et d’en décorer une robe à grande jupe froncée dans le style des années 50. Je n’ai pas trop l’habitude de mettre en couleur un croquis rapide, mais je n’avais pas le temps de faire mieux. Mon mari qui est tombé dessus un peu plus tard a trouvé cette robe très sympa. C’est vrai que cette technique, dans ces couleurs printanières, a un côté très frais. Ceci dit je crois que je préfère la version bleue, cette couleur a plus d’impact je trouve.

Dessin robe à poisEt voilà ! Je trouvais amusant le cheminement qui m’a conduite, d’une idée de proposition d’activité pour les enfants par une illustratrice, à un joli motif pour tissu. ^_^ J’avoue que j’ai bien envie de continuer à explorer l’idée.

Et les enfants, me direz-vous ? Et bien en parfaits enfants, ils n’ont absolument pas « respecté les consignes » ! XD Ca nous remet un peu à notre place en tant que parents : nous proposons des choses et finalement ils s’approprient le matériel pour en faire ce qui les stimule sur l’instant. Et c’est très bien, dans le cas présent ! Le but était juste de faire une activité sympa ensemble tout en se mettant dans l’ambiance pour l’arrivée de Pâques. Et ma fille a passé tellement de temps concentrée sur sa peinture que je sais qu’elle a adoré et que c’était probablement mieux pour elle de faire ce qu’elle a voulu que ce que j’avais prévu. A nous d’être souples et adaptables (surtout dans ce genre d’activités de détente et de partage). ;)

La miss est donc très vite partie à utiliser son coton-tige comme un pinceau pour remplir tout son oeuf. Le papier que j’avais choisi au départ n’étant pas du tout adapté à autant de peinture et d’eau, il s’est déchiré, c’était le drame, donc je lui en ai imprimé un nouveau sur du papier épais qu’elle s’est appliquée à recouvrir entièrement. ^^ C’est dommage, il y avait des mélanges de couleur super intéressants mais après la mésaventure du vert elle a presque tout recouvert en vert…

Mon fils quant à lui est parti à faire quelque pois, a décidé de remplir le noeud de couleur, peut-être pour adopter la technique de sa soeur, et puis a décidé de décorer l’oeuf de chiffres. Et comme le coton-tige n’était pas pratique pour ça, il a fini par me demander l’un de nos pinceaux. Pour ensuite recouvrir le fond du dessin de pois fais au pinceau ! XD

Et pour le plaisir je partage également les deux petits lapins qu’il a coloriés aux feutres, car j’aime bien les jeux de couleur qu’il a utilisé. Je trouve souvent qu’il a des choix de couleur qui sont très intéressants et qui fonctionnent bien ensemble.

J’espère que vous avez passé un très bon week-end de Pâques la semaine dernière et un très bon week-end tout cours cette semaine, et que vous pouvez vous reposer malgré les circonstances.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>